Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ptiteexterne.overblog.com

Ma vie trop dure

24 Novembre 2014 , Rédigé par Ptite_externe

Ce qui est usant avec la D4 c'est qu'on ne peut jamais oublier qu'il y a les ECN à la fin de l'année.

C'est comme la P1 sur ce plan-là : quoiqu'on fasse, qu'on soit en train de manger, de pisser, de marcher, on la sent, la menace du concours qui plane au-dessus de nos têtes.

De toute façon même quand on arrive à mettre le concours de côté pour un moment on peut être sûr que quelqu'un va nous le rappeler, d'une façon ou d'une autre.

"Et alors, le travail, ça avance ?"

"Et alors la D4 ça va ?" ah oui je le vis vachement bien, d'ailleurs les cernes que tu vois là je les cultive soigneusement histoire de lancer une nouvelle mode, hein, comme ça pour une fois je serais pas à côté de la plaque.

Je sais qu'il y a bien pire que ce que je vis - d'ailleurs puisque mon seul vrai problème dans la vie c'est le concours c'est plutôt signe que tout va bien, en fait. Mais quand même. C'est un peu dur.

Je crois que le pire c'est les réflexions du genre "mais tu sais pas ça ? eh va falloir t'activer cocotte ! les ECN c'est dans quelques mois hein !"

Ca tombe bien j'avais complètement oublié, heureusement que tu me le rappelles !

Mais ce qui me déprime vraiment c'est le stage. En fait j'aime beaucoup mon stage, on me l'avait vendu comme un service de médecine interne avec un recrutement composé exclusivement de maladies aux noms à peine prononçables, et puis finalement ... pas tant que ça en réalité. C'est assez varié, il y a du post-urgence, des maladies de médecine interne pas trop rares et quelques maladies vraiment très rares. Les chefs sont très sympas, accessibles et pédagogues et les internes adorables. Bref, j'aime mon stage.

Sauf que. Sauf que mes co-externes ont réussi à obtenir qu'il n'y ait qu'un nombre limité de D4 qui aille en stage (entre autres parce qu'il y a pas assez de place dans les différents bureaux médicaux pour nous tous), ce qui nous permet d'avoir (beaucoup de) semaines off. C'est très bien pour les ECN, mais ....

Mais j'aime pas ça. J'ai toujours eu des stages très prenants, je m'en suis toujours plaint, mais au fond j'aime ça. J'ai littéralement passé mon année de D2 à l'hôpital et j'ai adoré cette année. Ce sentiment de grandir .... et d'être utile, enfin !

C'était autre chose que passer ses journées à la BU (pour des résultats médiocres en plus).

Bref. Faites que tout ça se termine ...

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article